Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2007

Interview sur Radio Classique

Commentaires

Dominique de Villepin était l'invité d'RTL ce matin. La retranscription de son entretien est à lire à l'adresse:

http://halte-au-complot-contre-villepin.over-blog.com/article-12054271.html

Écrit par : samira | 29/08/2007

Jusqu'à nouvel ordre, Dominique de Villepin est surtout l'invité des juges d'instruction....

En renonçant à saisir la Cour de Justice comme la Constitution le lui imposait si il avait agit en sa qualité de ministre, il a clairement reconnu qu'il avait agit pour son compte personnel....

Écrit par : Eric P | 30/08/2007

J'ai écouté votre interview ce matin et j'ai été très étonnée d'entendre que vous parliez de DE VILLEPIN.

Il a quoi comme poste aujourd'hui ?

Par Éric Branca

Les juges devaient-ils traiter un ancien premier ministre comme un délinquant ? Coupable ou innocent, Dominique de Villepin, traînera longtemps le boulet Clearstream. Et ce n’est pas fini…

Le député de l’Hérault, Jean-Pierre Grand, va sans doute un peu vite en besogne en comparant Dominique de Villepin au capitaine Dreyfus, envoyé 1 500 jours à l’île du Diable pour un crime de haute trahison qu’il n’avait pas commis. Au pire, l’ancien premier ministre ne s’est rendu coupable que de délits, et l’on voit mal comment, si ceux-ci étaient avérés, la cour d’appel pourrait les disjoindre des fonctions gouvernementales qui étaient alors les siennes. Autrement dit, ne pas dessaisir du dossier les juges d’Huy et Pons, au profit de la Cour de justice de la République qui mettra de longues années à l’instruire, si tant est qu’elle parvienne à se faire une religion… Au reste, et pour autant qu’elle y arrive, celle-ci prendra-t-elle la responsabilité de créer une jurisprudence infernale assimilant tout ministre à un délinquant en puissance dès lors qu’une enquête sera diligentée par ses soins ?
En attendant, et quelles que soient les responsabilités personnelles de Villepin dans la tentative de déstabilisation – bien réelle – dont le candidat Sarkozy a été la victime, c’est comme un délinquant ordinaire que les juges ont choisi de traiter l’ancien chef du gouvernement : menace de passer les menottes à sa secrétaire, le 6 juillet, lors de la perquisition de ses bureaux ; saisie, la veille, de son sac de voyage, fouille de son véhicule… Sans parler du contrôle judiciaire particulièrement vexatoire venu compléter sa mise en examen du 27 juillet pour “complicité de dénonciation calomnieuse”, elle-même assortie d’une caution de 200 000 euros (comme si l’intéressé avait l’intention de prendre la fuite !) : hors période de guerre, c’est la première fois dans l’histoire de la République que des juges interdisent à un ancien premier ministre de rencontrer, non seulement ses anciens collaborateurs, mais aussi et surtout le chef de l’État sortant !
Indication supplémentaire de la volonté de la Justice d’impliquer personnellement Jacques Chirac dans le dossier Clearstream ? À coup sûr. Sans oublier l’essentiel, qui transpire de toutes parts dans cette affaire : le désir des juges de se venger d’un pouvoir politique qui ne s’est jamais gêné pour les instrumentaliser.
Aux dires du général Rondot, n’est-ce pas Dominique de Villepin lui-même qui a conseillé à Jean-Louis Gergorin de transmettre au juge Van Ruymbeke, qui enquêtait sur l’affaire des frégates de Taïwan, les fameux listings Clearstream falsifiés ? Et n’est-ce pas le gouvernement de ce même Villepin qui, au vu de la tournure prise par l’affaire, a diligenté, en mai 2006, des poursuites disciplinaires contre ce même Ruymbeke, soupçonné – un comble ! – d’avoir prêté la main à une manipulation ?

http://www.valeursactuelles.com/magazine/france/visu_france.php?position=1&nb=5&num=3688

Écrit par : lorraine | 31/08/2007

Il n'y a pas que Jean-Pierre Grand qui s'intéresse à Dominique de Villepin.

Après le 20h de TF1 et RTL, voici un extrait de son agenda pour les jours à venir:

- Dimanche 2 septembre 2007, Le Parisien publiera une interview de Dominique de Villepin

- Lundi 3 septembre, Dominique de Villepin sera sur Europe 1 à 8H20, l'invité de jean-Pierre Elkabbach

- Lundi 3 septembre, Dominique de Villepin sera l'invité de France Info, à 18H15

- Mardi 4 septembre, Dominique de Villepin sera sur le plateau de I Télé à 8H30

- Mercredi 5 septembre, Dominique de Villepin sera l'invité du Grand Journal de Canal+ à 19H10

- Vendredi 7 septembre, Dominique de Villepin sera l'invité de RMC / BFM TV à 8H20

- Vendredi 7 septembre, Dominique de Villepin sera sur France 2 dans l'émission "Esprit Libre" à 23H35

- Mardi 11 septembre, Dominique de Villepin sera sur France-Inter dans l'émission "deux mille ans d'histoire" à 13H30

Écrit par : Républicain | 31/08/2007

Les commentaires sont fermés.