Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2008

Meilleurs Voeux

En cette nouvelle année 2008, je vous adresse mes voeux personnels pour vous-même, votre famille et vos proches.

En 2008, vous pourrez continuer à vous exprimer sur mon blog, lieu de liberté et de tolérance.

Il m'est également agréable de vous faire connaître l'ouverture de mon blog de campagne pour les élections municipales de mars prochain.

www.castelnaulelez2008.fr

Amicalement

Jean-Pierre Grand

Commentaires

À la Une < People


VIE PRIVEE
Le père naturel de Carla Bruni sort de l'ombre
NOUVELOBS.COM | 10.01.2008 | 18:50
6 réactions
Maurizio Remmert, entrepreneur italien exilé au Brésil, raconte son histoire d'amour, dans les années 60, avec Marina Tedeschi. Une relation qui donna naissance à Carla Bruni.


L'article du quotidien, Estado, de Sau Paulo (DR)
Maurizio Remmert, un Italien de 61 ans, qui vit au Brésil, a affirmé, mercredi 9 janvier, dans le quotidien brésilien de San Paulo, Estado de Sao Paolo, être le père naturel de Carla Bruni. L'information a été confirmée, mercredi, par le quotidien italien, La Repubblica.
Maurizio Remmertsa, aujourd'hui, entrepreneur à San Paulo du Brésil, raconte sa relation avec Marina Tedeschi, la mère de l'ex-top model, une "grande histoire d'amour" qui a duré "six ans" dans le Turin des années 60.
"Carla est née d'une relation à Turin que nous avons eu, moi, alors tout jeune homme, et Marisa, 32 ans à l'époque, mariée à Alberto", raconte Maurizio Remmert. Selon lui, Alberto Bruni Tedeschi, le mari de Marina, "a toujours traité Carla comme sa fille légitime."
Maurizio Remmert raconte également la première fois qu'il a rencontré Carla Bruni à San Paulo. Ce fut "une chose naturelle et tranquille". Il qualifie leur relation de "parfaite".
Maurizio Remmert, qui refuse par ailleurs d'évoquer la relation de Carla Bruni avec Nicolas Sarkozy, a précisé que l'interview accordée au quotidien brésilien serait la seule.

Écrit par : yannick | 11/01/2008

Yannick

Et si vous parliez de la vie de JP GRAND avant qu'il rentre à l'ASSEMBLEE ?

SURDIPLOME ?

TRAVAILLEUR ?

PAS DE PISTON ?

MERCI.

Écrit par : PIERRETTE | 13/01/2008

MIDILIBRE DU 29 JANVIER 2008

ÉCHOS POLITIQUES Grand et Frêche trop proches ?

ÉCHOS POLITIQUES Grand et Frêche trop proches ? La proximité entre Georges Frêche et Jean-Pierre Grand fait grincer des dents chez les socialistes castelnauviens. Surtout à l'approche des élections municipales. Christine Lazerges ne s'est pas privée de le dire au député-maire, lors du dernier conseil municipal de Castelnau : « Vous êtes plus proche du président que tous les vice-présidents de l'Agglo ! » Georges Frêche n'est pas d'un grand soutien, il est vrai, pour la nouvelle prétendante socialiste à la mairie de Castelnau qui siège encore au conseil municipal de Montpellier.

Écrit par : PIERRETTE | 29/01/2008

« Être Président de la République tel que je le conçois, c'est une ascèse, c'est l'oubli de soi, de son bonheur personnel, de ses sentiments, de ses intérêts pour ne plus avoir en tête que le bonheur des Français, le prestige de la France, la grandeur de l'Etat et le bien commun. » ....;Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République française si l'on ne veut rien donner de soi-même, si l'on ne veut rien sacrifier, si l'on ne cherche que son bonheur et la réussite sociale.
Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République si l'on n'est pas prêt à s'imposer davantage de devoirs que les autres. Parce qu'un Président de la République c'est quelqu'un qui n'a pas plus de droits, plus de privilèges et moins de devoirs. Mais quelqu'un qui au contraire a moins de droits, moins de privilèges que quiconque et plus de devoirs. ...;Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République si l'on ne se sent pas capable de donner l'exemple et de s'imposer à soi-même les sacrifices que l'on demande aux autres. »
Extraits du discours du candidat Sarkozy à Tours - 10 avril 2007

Écrit par : info | 03/02/2008

Les commentaires sont fermés.