Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2008

Réaction à la généralisation du RSA et à son financement

Je viens de réagir en direct sur l'antenne de France Bleu Hérault à l'annonce de la généralisation du RSA et à son mode de financement.


Commentaires

Ayant reçu en héritage un appartement que sentimentalement je souhaite conserver malgré l'entretien relativement lourd pour un retraité, je trouve anormal que les maigres revenus du foncier soient encore taxés à hauteur de 1,1%. Je proteste donc vivement contre la généralisation du RSA et surtout son mode de financement.
Abel Gillot.

Écrit par : Gillot Abel | 29/08/2008

Le RSA est censé favoriser le retour à l'emploi et venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.
Beaucoup sont donc d'accord sur le principe mais bien peu sur le mode de financement.
Au final ce sont toujours les mêmes, c'est à dire les classes moyennes ( dont l'éventail est large )- qui paient tout et qui n'ont droit à rien - qui vont mettre la main à la poche.
Il est tout à fait normal de participer à la solidarité nationale, chacun selon ses possibilités. C'est pour moi un principe et un devoir républicain.
Un seul bémol : que les plus aisés d'entre nous n'y participent pas: bouclier fiscal oblige!
C'est bien connu les loups ne se mangent pas entre eux!

Pour moi le RSA est une bonne mesure, j'espère simplement qu'il tiendra ses promesses!

Écrit par : Betty | 05/09/2008

Le plus regrettable est qu'il faille créer une nouvelle taxe, alors que l'on peut s'interroger sur la saine gestion de l'argent public, rapports de la cour des comptes à l'appui.
Si la décentralisation est une bonne idée, sa mise en oeuvre est plus problématique. Elle se heurte notamment à la déconcentration.
Commune, communautés de communes ou d'agglomération, département, région d'un côté, communes, préfecture de département, préfecture de région et Etat e l'autre.
Certains échelons ne sont-il pas de trop ?

Écrit par : Nicolas | 07/09/2008

Le plus regrettable est qu'il faille créer une nouvelle taxe, alors que l'on peut s'interroger sur la saine gestion de l'argent public, rapports de la cour des comptes à l'appui.
Si la décentralisation est une bonne idée, sa mise en oeuvre est plus problématique. Elle se heurte notamment à la déconcentration.
Commune, communautés de communes ou d'agglomération, département, région d'un côté, communes, préfecture de département, préfecture de région et Etat e l'autre.
Certains échelons ne sont-il pas de trop ?

Écrit par : Nicolas | 07/09/2008

Les commentaires sont fermés.