Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2009

Interview sur France Bleu Hérault

medium_logo-france-bleu-herault.jpgJ'étais ce matin l'invité de France Bleu Hérault pour répondre aux questions de Pierre-Jean Pluvy sur le procès clearstream, la création du Club Villepin et les régionales en Languedoc-Roussillon.


Pierre-Jean Pluvy : Vous avez annoncé la création vendredi, d'un club Villepin, c'est un comité de soutien juste à la veille du procès qui s'ouvre aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris, je parle bien sur du procès Clearstream.

Jean-Pierre Grand : Non pas du tout, c'est d'abord une association nationale qui a été crée par Brigitte Girardin, ancienne ministre, et nous sommes un certain nombre, bien naturellement à aider à cette association. Ici dans l'Hérault c'est Maître Alain SCHEUER qui est un avocat bien connu qui a la responsabilité du club. Alors le club c'est quoi ? Le club c'est d'abord un rassemblement autour de Dominique de Villepin mais c'est aussi une association de réflexion. Nous avons déjà depuis quelques jours, beaucoup d'adhésions. C'est quand même assez intéressant de voir que, alors que le procès s'ouvre, autant de personnes se rassemblent derrière Dominique de Villepin au travers d'un club.

Alors si c'est pas un comité de soutien c'est un comité de soutien pour une éventuelle candidature politique, on pense aux présidentielles bien sur ?

C'est une association de réflexion politique, et c'est une association qui évoluera peut être ou qui restera un club, on verra cela dans la durée.

Mais qui pourrai évoluer vers un parti politique ?

Tout est possible.

Alors un mot parce qu'on n'en a pas parlé, on a annoncé ce matin sur France Bleu Hérault l'arrestation du corbeau présumé, visiblement il vient d'avouer d'être l'auteur d'une partie des courriers , c'est un soulagement pour vous ? Vous n'aviez pas été destinataire vous des lettres de menaces ?

Non, mais je ne m'en plains pas. C'est une très bonne chose, cela a été un peu long, cela fais bien longtemps que ce monsieur sévi, je pense qu'il doit être quand même un peu dérangé , ce sont des choses naturellement qui ne se font pas, et maintenant écoutez la justice passera.

Alors un mot bien sûr sur les régionales Jean-Pierre Grand, on est là dans la campagne même si tous les candidats nous disent qu'elle n'est pas lancée , il semblerait qu'elle le soit bien à la fois à droite et à gauche, comment vous analysez la stratégie de la droite ?

Pour moi, ces régionales il faut les ouvrir par un débat qui ne doit pas être un débat électoraliste. L'assemblée Nationale et le Sénat travaillent actuellement sur la réforme des institutions locales. Et les élections régionales, les conseils régionaux, généraux et nos communes sont concernés. Donc moi j'aimerai, préalablement à tout ça, savoir un petit peu ce que les candidats pensent de ce qui va se passer, parce que c'est bien gentil de dire je suis candidat à une élection, une élection régionale, mais il faut d'abord expliquer à nos concitoyens qu'en 2014, c'est-à-dire dans 4 ans, il n'y aura plus de conseillers régionaux directement élus par les électeurs, si la loi naturellement passe, il faut savoir qu'il y a de gros soucis, de grandes inquiétudes, de grandes interrogations, sur le financements de nos collectivités territoriales et en particulier par la suppression de la taxe professionnel...

Qui concerne plutôt les agglo ?

Oui mais ça concerne tout le monde, parce que c'est une chaîne cohérente.

Alors sur la stratégie de la droite quand même, c'est un bon candidat Raymond Couderc ?

Je crois que l'UMP serait bien inspirée de rassembler ses troupes. Aujourd'hui il y a deux candidats, de l'UMP, puisque Jeanjean est UMP jusqu'au bout des ongles, donc il y a Jeanjean d'un côté et Couderc de l'autre qui est responsable de l'UMP, donc c'est clair qu'il y en a un de trop. Donc je crois qu'il faut, que dans les prochaines semaines, tout ça fusionne, intelligemment. Je rappelle que Jeanjean a quand même fait des efforts envers l'UMP. Aujourd'hui, il appartient à l'UMP de faire des efforts envers Jeanjean, voilà.

Qu'est ce que ça veut dire ?

Ça veut dire qu'aujourd'hui rien n'est figé. Voilà, moi je les appelle à s'unir, à se rassembler, je les appelle à avoir un programme commun.

On a l'impression Jean-Pierre Grand que vous soutenez Christian Jeanjean, le Maire de Palavas ?

Ecoutez, moi aujourd'hui je soutiens personne. Je soutiens l'union de la majorité. Moi mon camp c'est la majorité, il n'y a pas de problème, sauf qu'une majorité faut l'élargir. Donc moi je considère que l'un comme l'autre, devrait partir en week-end et revenir, si vous voulez, avec une meilleure feuille de route.

C'est encore possible cette union ? Parce que franchement ils se sont rencontrés de nombreuses fois, visiblement on ne sais pas pourquoi ?

En politique, tout est possible.

Merci beaucoup Jean-Pierre Grand d'avoir été avec nous ce matin, bonne journée.

Les commentaires sont fermés.