Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2011

Annonce d'une journée nationale pour les victimes de la route

Le Président de la République a dévoilé hier une série de mesures sur la sécurité routière.

Si l’on peut regretter qu’elles interviennent trop tard, ces mesures vont dans le bon sens pour la lutte contre l’insécurité routière.

Je me réjouis tout particulièrement de l’annonce de la création d’une journée nationale pour les victimes de la route. En effet, j’avais déposé en avril 2010 à l’Assemblée nationale une proposition de loi n°2408 visant à instaurer une telle journée.

Cette journée permettrait de rendre hommage aux victimes de la route et de sensibiliser les pouvoirs publics et l’opinion publique aux conséquences de ces drames. Fixée par décret après consultation des associations concernées, elle serait bien naturellement ni chômée, ni fériée.

Cette annonce intervient moins de 5 mois après le refus du Garde des Sceaux d'adopter cette journée en séance publique à l'Assemblée nationale le 5 juillet dernier.

Commentaires

Merci monsieur le Député.

Écrit par : Marguerite | 02/12/2011

Il serait temps de faire un bon coup de balai aux journées inutiles et les remplacer par d'autres dont celle que vous proposez, Mr JP Grand.Je parle de celle de la femme,des secrétaires...etc
En dédiant un jour aux victimes de la route, ce serait une façon de rendre hommage aux victimes et à leur famille...et aussi une occasion de réfléchir à notre conduite au volant aujourd'hui.

Écrit par : Jany | 05/12/2011

Décret Présidentiel 16 Mai
Journée Nationale pour les victimes de la route
Enfin ! À force de persévérance, de pugnacité, de lutte intense, de désarroi aussi parfois par la crainte de ne pas être entendus, enfin ! Le signe le plus fort qui puisse être, puisqu’il émane directement du Président de la république : un décret instituant une journée Nationale des victimes de la route !

Depuis trois ans, à chaque rendez-vous ministériel, et ils ont été nombreux, à coté des multiples sujets sensibles de la sécurité routière, le Collectif argumentait en faveur de cette journée hommage à nos chers disparus.

Lors de nos entretiens politiques, en plus de poser les problèmes que nous connaissons, hélas si bien, et de proposer les solutions qui nous semblent les plus appropriées afin de sauver des vies, car c’est bien là le but, nous demandions, en contrepartie de notre contribution à la lutte contre l’insécurité routière, que la mémoire de nos proches, disparus dans ce que l’on peut nommer une guerre de la route, soit honorée.

Cette lutte, nous ne la menons pas derrière un clavier d’ordinateur, mais sur le terrain. Il en aura fallu des km parcourus, en train, en voiture, pour aller à la rencontre des différentes personnalités politiques. Il en aura fallu des courriers, des centaines de mails (au ton parfois volontairement audacieux), et au bout de ce tunnel, enfin, un peu de réconfort, la reconnaissance des victimes disparues, et comme l’a souligné si justement le Président, une prise de conscience que chaque famille peut malheureusement, une nuit, voir la venue d’un maire ou d’un policier annoncer le pire, vision horrible et marquée à jamais dans nos esprits.

Bien sur, l’obtention de cette journée Nationale, (en Mai, pour toutes les raisons que nous avons argumentées depuis trois ans, nous ne reviendrons pas sur cela) ne va pas sonner l’arrêt de notre lutte contre l’insécurité routière, étant entendu que notre livret de propositions comporte de très nombreux points à mettre en place ou à améliorer pour sauver des vies. D’autant plus que, depuis quelques mois, dans de nombreuses régions, des membres du Collectif se sont engagés auprès des administrations en charge de la sécurité routière, en effectuant des stages I.D.S.R. (intervenant sécurité routière), et ont démarré des actions, notamment auprès des jeunes et des séniors, un grand merci à eux.

Nous remercions aussi vivement tous ceux qui nous soutiennent de leur amitié, leur loyauté, car moralement, leur aide est précieuse, et même indispensable !

Nous remerçions tous les parlementaires qui ont contribué à cette grande avançée ainsi que ceux qui nous ont tout le temps soutenu.
Nous remerçions le député jean piere grand pour la proposition de loi concernant une journée nationale des victimes de la route

Le secrétariat du Collectif

Écrit par : victimes route | 08/12/2011

Soyons fiers que Jean - Pierre Grand , actuel Président de République solidaire désigné par Dominique de Villepin , ait ainsi montré que chez lui la Solidarité n'était pas qu'un mot sur le papier et qu'il ait été à l'initiative de cette journée nationale que l'on doit bien aux familles , aux amis des victimes de la route .
Espérons TOUS que cette décision responsabilise un peu plus les automobilistes trop souvent inconscients du danger qu'ils font courir aux autres et du malheur en résultant pour des innocents suite à leur conduite peu civique et trop souvent anarchique .

Écrit par : marius | 10/12/2011

Les commentaires sont fermés.