Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2015

Lettre aux Castelnauviens - Pourquoi je soutiens Philippe SAUREL ?

Dimanches 6 et 13 décembre prochains, vous choisirez une liste de candidats aux élections régionales.

En conscience, j’ai décidé de soutenir Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de notre Métropole. Pour formaliser de façon symbolique, mais forte, ce soutien, je figure en avant-dernière position sur sa liste.

CITOYENS du MIDI est avant tout une liste d’Union républicaine, composée de femmes et d’hommes de sensibilités politiques différentes, de toutes générations, compétents, expérimentés et enracinés dans notre territoire.

La ligne de conduite politique fixée par Philippe Saurel est forte et claire, servir l’intérêt général et non celui d’un parti politique.

Notre grande région, fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées, est devenue une collectivité territoriale d’une toute autre nature que la précédente, avec six millions d’habitants.

La décision du Gouvernement de faire de Toulouse la capitale régionale et d’y transférer, sans réelle concertation avec les élus, les principaux services stratégiques décentralisés de l’État, exigeait que le maire de Montpellier prenne ses responsabilités politiques pour défendre les intérêts économiques et sociaux du Languedoc-Roussillon.

Philippe Saurel, dans sa fonction de président de la Métropole de Montpellier, a pris l’initiative de nouer avec la Métropole de Toulouse et son président Jean-Luc Moudenc, un pacte de confiance, formalisé par un vote des deux conseils métropolitains.

L’avenir de cette nouvelle grande Région commande une politique des territoires équilibrée entre l’urbain et le rural. Philippe Saurel l’a compris en réunissant régulièrement les maires de ces territoires, afin d’harmoniser et dynamiser les politiques publiques.

550 000 demandeurs d’emplois en Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, voilà la réalité de la nouvelle grande région. Nous sommes tous concernés par cette situation dramatique et dangereuse.

Aussi, le Conseil régional aura l’obligation d’engager une action économique puissante et sous toutes ses formes pour développer et soutenir l’industrialisation, la recherche, l’innovation, l’éducation, le tourisme, le
bâtiment et l’agriculture.

Mes chers concitoyens, Maire de Castelnau, préoccupé par la défense des intérêts vitaux de notre commune, liés à ceux de la Métropole de Montpellier dans la mise en place de cette nouvelle grande Région, faire le choix de Philippe SAUREL, c’est faire le choix de la raison, de Castelnau et de l’intérêt général.

Commentaires

on ne pourra pas vous taxer de sectarisme, pour l'avenir de votre région vous n'hésitez pas à vous allier avec des candidats n'étant pas de votre bord politique.
Voila s'il en était besoin les traits de votre engagement, je ne suis pas de votre bord mais je vous ais toujours soutenu estimant que votre combat était le bon.
cordialement COURTOIS M

Écrit par : courtois | 02/12/2015

C est effectivement le bon choix.40ans de socialisme et 14% de chômage. Des taxes impôts etc...toujours en hausse et content d eux.dehors retour au candidat citoyens

Écrit par : faucon | 02/12/2015

C est effectivement le bon choix.40ans de socialisme et 14% de chômage. Des taxes impôts etc...toujours en hausse et content d eux.dehors retour au candidat citoyens

Écrit par : faucon | 02/12/2015

C est formidable de constater que certains pensent que la droite a tout fait bien il faut croire que non sinon ils n auraient pas été chassés a plusieurs reprises et encore en 2012 c'est la faute aux électeurs sûrement

Écrit par : courtois | 02/12/2015

Votre présence sur cette liste, ainsi que celle de colistiers plutôt de votre bord confirment ce que ne cesse de répéter Philippe Saurel. Oui c'est possible de travailler ensemble pour le bien des citoyens, même lorsqu'on est dans des partis différents. Ceux qui nous réunis c'est des valeurs, un humanisme. Les dogmes et les étiquettes partisanes nous séparent. Chacun ses choix.

Écrit par : Boitier | 03/12/2015

tout est dit en quelques mots bien pesés

Écrit par : courtois | 05/12/2015

Magnifique ce numéro ! Je ne soutiens pas la liste de mon parti, je préfère celle d'un dissident du parti qui a gouverné si longtemps cette région Languedoc Roussillon qu'elle se caractérise par l'endettement et le chômage tous deux bien au dessus de la moyenne nationale en me parant de la vertu de l'ouverture.
Faut croire qu'il y en a qui aiment être pris pour des veaux comme disait le Général...
Il y a un mot qui traduit ça c'est trahison je crois. Si encore c’était pour l’intérêt des électeurs mais non, Saurel n'a aucune chance c'est donc uniquement pour ne pas soutenir la liste de ma famille politique.
C'est cette politique dont les jeunes ne veulent plus M. le sénateur n'en déplaise à votre égo car un jour ils vous vireront après avoir tellement voté FN qu'ils arriveront au pouvoir.
Et ce jour là, je ne vous plaindrai pas, ni vous ni vos semblables...

Écrit par : Ducocche | 17/12/2015

Les commentaires sont fermés.