Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2007

Pour une révolution écologique

medium_thumb_ecologie.jpgLa Journée Mondiale de l’Environnement, célébrée chaque année le 5 juin, nous concerne tous directement. En France, elle coïncide avec le procès de l’Erika.

Au cours de mon mandat de député, j’ai été le rapporteur du Projet de Loi sur la création d’une zone de protection écologique au large des côtes du territoire de la République adopté le 15 avril 2003.

Ce projet de loi crée une zone française de « protection écologique » de 200 milles qui permet désormais d’exercer les contrôles prévus par les conventions internationales à l’encontre des bateaux coupables de pollutions sauvages. Ce texte permet également d’arraisonner les navires dangereux et ainsi de protéger nos côtes méditerranéennes.

La protection de l’environnement est un enjeu mondial majeur. La nomination d’Alain Juppé comme Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, est un signe fort de la France dans la prise en compte des problèmes environnementaux.

Aujourd’hui, la reconnaissance du préjudice écologique et l’application du principe pollueur-payeur dans le procès de la catastrophe de l’Erika sont des avancées significatives dont je ne peux que me réjouir.

Retrouvez plus d’informations concernant ce procès sur le site : www.proces-erika.org