Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2007

Jacques Chirac

medium_chirac.jpg

Ce soir, Jacques CHIRAC nous a confirmé son intention, que nous pressentions, de ne pas se représenter à l'élection présidentielle.

Pour moi même comme pour tous ses amis, c'est un choc affectif et politique. Le président de la République nous a fait ressentir de façon éclatante sa passion pour la FRANCE, pour les Français et pour la République.

Dignité et émotion, tel fût le sentiment que nous pouvions ressentir de son allocution.

Le Président de la République nous a délivré plusieurs messages essentiels :
- le rejet de l'extrémisme, de l'intolérance dans toutes ses formes et l'exigence d'unité de la Nation.
- la poursuite de la modernisation de notre modèle social.
- l'urgence écologique.
- l'affirmation dans le monde de l'universalité de nos valeurs.
- le lien entre la défense des intérêts de la France et la construction européenne.

Chacun aura compris que ces priorités doivent être au coeur du débat présidentiel.

Jacques CHIRAC, c'est aussi l'homme d'Etat visionnaire qui a su préparer la France à relever les grands défis de demain.
Pour cela, il a fait le choix de la Recherche, de l'Innovation, des nouvelles Technologies.

Le Président de la République a cerné avant les autres les grands enjeux de ce siècle et alerté les Nations sur le danger des fractures qui menacent l'équilibre du monde. Pour cela, il a livré avec lucidité et courage de nombreux combats pour engager le dialogue des cultures, pour favoriser le co-développement et pour agir sur la préservation de l'environnement.

Désormais Jacques CHIRAC poursuivra ses combats et servira la France, mais d'une autre manière.

Les français vont très vite prendre conscience que Jacques CHIRAC ne sera bientôt plus là pour les protéger de tous les dangers qui rôdent.
Ils vont tout naturellement, se poser la question de savoir, qui, à sa place, sera le plus à même de les protéger et de défendre les intérêts de la Nation.

La réponse à cette question, qui est la seule qui vaille, orientera inéluctablement le choix électoral des électrices et des électeurs.

Demain matin, après le Président de la République, le Premier Ministre Dominique de VILLEPIN, s'exprimera sur Europe1. Pour ma part, j'en ferai de même dans la journée.

Jean-Pierre GRAND