Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2010

Réaction sur l'affaire Karachi

Lors de son intervention vendredi soir sur TF1, Dominique de Villepin a bien précisé que la France a rempli ses engagements auprès des Pakistanais mais qu’elle a refusé de payer des commissions qui allaient se transformer en rétrocommissions.

Le fait qu’on veuille poursuivre en justice Jacques Chirac et Dominique de Villepin au motif que Jacques Chirac a mis fin à des pratiques illégales et amorales, c’est le monde à l’envers.

Dominique de Villepin n’était pas programmé pour intervenir sur cette affaire, c’est parce que Jacques Chirac et lui-même sont mis en cause que Dominique de Villepin a réagi. Il n’y aucune mauvaise intention de sa part.

S’il a fait des déclarations, c’est parce qu’il a été forcé de les faire. Si ça choque l’Elysée tant pis.

Les familles des victimes de l'attentat de Karachi ont accueilli très favorablement ces déclarations et ont décidé de surseoir au dépôt de la plainte jusqu'à son audition.

 


Karachi - Villepin veut être entendu du juge d'instruction
envoyé par inet. - Regardez les dernières vidéos d'actu.